FMBR Association des Fortifications de Marseille et des Bouches du Rhône
© 2018 Association FMBR

Le mystère des croix de la batterie Ratonneau aux iles du Frioul.

 

Les visiteurs des îles du Frioul qui ont le courage de monter jusqu’à la batterie de Ratonneau se posent souvent la question de ce mystérieux alignement  de croix en béton.

Il a été avancé que ces croix étaient un camouflage pour faire croire à un cimetière et ainsi éviter les bombardements.  Sachant que le bombardement américain du 27 mai 1944 a fait plus de 2000 victimes civiles, on se doute bien que ce n’était pas quelques croix qui auraient bloqué les alliés.

D’autres pensent qu’il s’agit de l’ossature d’un bâtiment détruit depuis.

La vérité est ailleurs, Les allemands voulaient installer sur Ratonneau  quatre canons de 240 mm récupérés sur le vieux cuirassé Français Condorcet.  Ils n’eurent heureusement pas le temps d’aller au bout de leur projet. Une  seule position était terminée à la libération. Les 3 autres étaient à différents états d’achèvement. Les croix étaient donc une pré construction destinée à maintenir en place les ferraillages avant le coulage de 4500m3 de béton armé.

Pour les gens intéressés par les batteries du Frioul, il existe un excellent ouvrage de référence : « Batteries côtières de Marines Sudwall » . A. Chazette, édition Histoire et fortifications